19 Octobre : Les Ogres de Barback

Les Ogres de Barback le disent eux-mêmes, ils ont l’impression d’être montés dans un camion en 1994 et de n’en être plus descendus depuis… Ils en sont pourtant descendus dernièrement quelques mois. Pour enregistrer un nouvel album, leur premier disque studio depuis 2014. Inutile de dire que celui-ci est attendu.
Mais quelques mois seulement. Parce que les Ogres sont le parfait exemple de ce qu’il est convenu d’appeler un « groupe de scène ». Non pas qu’ils dédaignent enregistrer des albums – leur prolifique production discographique en témoigne ! – mais parce que les frangin(e)s Burguière ont toujours estimé que leur « métier d’artisans » consiste à aller à la rencontre des gens, -d’échanger avec eux à travers leur musique. Et, surtout, parce qu’ils aiment toujours autant ça, et que le plaisir qu’ils y prennent se ressent, et, donc, naturellement se transmet.

C’est pour tout cela que, après avoir multiplié ces dernières années les projets partagés avec d’autres artistes, les Ogres sont de retour sur la route, seuls tous les quatre. Enfin presque… mais on ne vous en dira pas plus ici.
Et avec quelque chose de différent à présenter. Pas seulement parce qu’ils arrivent bardés de nouvelles chansons, mais parce que cette énergie et cette envie sans cesse renouvelées depuis vingt cinq ans, c’est notamment dans l’enchaînement des projets et la diversité des propositions artistiques faites au public qu’ils la puisent. C’est ainsi également qu’ils marquent le profond respect qu’ils portent à leur auditoire.

De quoi s’agit-il donc, cette fois ? La forme tiendra autant du spectacle que du concert, avec, outre les trente-cinq instruments dont ils jouent, quelques éléments de décor et, surtout, une scénographie et une mise en lumières toujours aussi travaillées. Et de vraies surprises…
La liste des morceaux est profondément renouvelée : les Ogres aimant à puiser dans leur dense discographie, le champ des possibles est vaste. Quoi qu’il en soit, ils défendront leur conception de la chanson française : décloisonnée et ouverte sur le monde, qu’elle se fasse « classique » ou métissée, acoustique ou électrique, clin d’oeil aux glorieux anciens ou directement en prise avec les sonorités du nouveau millénaire, poétique ou survoltée, amoureuse ou contestataire, pour les petits ou pour les grands ou pour les deux à la fois…

Voilà. Les Ogres rejoignent leur terrain de jeu favori.
Celui où l’on s’expose, où l’on partage, où l’on échange.
Celui où ils existent pleinement. Depuis 25 ans.

En première partie, Ariane Gypsy Bastards viendra vous réchauffer : Ariane Gypsy Bastards vous entraîne dans son folklore européen. Musique de caractère, servie par des musiciens  énergiques. C’est trois musiciens issus du groupe « Le fil d’Ariane » qui tapent comme des fous sur des percussions de tous types en revisitant le répertoire de la musique balkanique à la sauce « disco dance ». Entre éclats instrumentaux virtuoses et simplicité, laissez-vous surprendre par leur identité, laissez vous tenter par la danse.

Infos Pratiques : Concert samedi 19 Octobre à 20h à Larajasse, Pôle d’Animation.

Places en vente :
– en ligne : www.billetweb.fr/les-ogres-de-barback ou sur les sites de la Fnac et de France Billet
– en point de vente (pendant leurs horaires d’ouverture) :

  • Librairie Mots et Merveilles (Ste Foy l’Argentière)
  • Brasserie la Farlodoise (Chazelles sur Lyon)
  • Office de Tourisme des Monts du Lyonnais (St Martin en Haut et St Symphorien sur Coise)
  • Dans les réseaux Fnac, Carrefour, Intermarché, etc…

Horaires de la soirée :

  • 17h : Dédicace d’Eric Fleury (illustrateur de Pitt Ocha et d’albums
    des Ogres de Barback) à la Médiathèque Mot@Mot à St Symphorien sur Coise
  • 19h : Ouverture des portes à Larajasse – Buvette et snack sur place
  • 20h : Première partie : Ariane Gypsy Bastard
  • 21h : Les Ogres de Barback